CARACTÉRISTIQUES DES MATELAS

LES CARACTÉRISTIQUES D'UN BON MATELAS

COMMENT CHOISIR SON MATELAS

Le but ultime recherché étant d’améliorer la qualité de son sommeil, un bon matelas se caractérise en fonction de quelques facteurs :

Le soutien d’un matelas

Pour un sommeil à son meilleur, le matelas doit offrir un support (ou soutien) permettant au corps d’être allongé de façon uniforme sur toute sa surface, afin de maintenir la colonne vertébrale alignée avec les épaules et les hanches, tout en supportant le bas du dos. Le support est directement relié à la structure interne du matelas qui est constitué, dans la majorité des matelas fabriqués, de mousse ou de ressorts métalliques.

Matelas trop mou :

Par exemple, un matelas trop mou n’offrira pas suffisamment de support aux parties les plus lourdes du corps, les hanches et les épaules, qui s’enfonceront dans le matelas. Ce qui résultera en une mauvaise posture de la colonne vertébrale et occasionnera des tensions musculaires.

Matelas trop dur :

Tandis que son contraire, un matelas trop dur ou trop ferme créera des points de tension inconfortables et une mauvaise circulation sanguine du corps, et le bas du dos s’en ressentira.

Le confort d’un matelas

Le confort diffère du support en ce sens qu’il s’agit de la sensation de bien-être et de détente ressentie par l’individu, au contact de la surface plus ferme ou moins ferme du matelas. Le confort est donc propre à chacun et varie d’un individu à l’autre selon ses préférences personnelles.

Le degré de confort quant à lui dépend du type de couches d’isolation (ou le rembourrage) pouvant inclure de la mousse, du feutre de coton et des nappes de fibres situées entre la structure interne du matelas et sa surface (le matelassage). Le niveau de confort variera selon la densité du rembourrage, son épaisseur et son nombre de superpositions.

Ainsi, deux matelas constitués chacun d’une structure de soutien identique peuvent offrir deux niveaux de confort complètement différents. Le matelassage (c’est-à-dire la partie rembourrée formant la surface du matelas) et le coutil (tissu de recouvrement du matelas), ajoutent également une note de confort. Vous avez le choix. Les fabricants proposent des surfaces de matelas unies et fermes ou des plateaux coussins très épais. 

CONSEILS ACHAT D'UN MATELAS

             Faites l’essai en magasin de divers modèles de matelas en démonstration (au minimum trois) puis procéder par élimination. Allongez-vous avec votre partenaire et utiliser diverses positions de sommeil. Juste toucher la surface du matelas ou s’asseoir sur le bord ne suffit pas pour apprécier le confort et le soutien d’un matelas. Porter une attention particulière sur la position de sommeil que vous utilisée le plus fréquemment. Ne soyez pas timide, les modèles en démonstration sont là pour ça.

Prenez 10 ou 15 minutes et même davantage s’il le faut, afin de bien évaluer votre niveau de confort par rapport à un matelas. Ressentez le confort et l’alignement de votre corps, le soutien de vos épaules et de vos hanches, le bas du dos.

Y a-t-il des points de pressions sur certaines parties du corps? Y a-t-il un espace permettant de glisser votre main sous le dos ? Y a-t-il suffisamment d’espace pour bouger? Ressentez-vous le transfert de poids (ou mouvement) de votre partenaire? Sentez-vous rouler vers le centre du matelas?

Bien que nécessaire, cet exercice n’est pas toujours évident à faire car, fréquemment, il arrive qu’après avoir fait l’essai de plusieurs matelas, que l’on ne sache plus lequel nous convient le mieux. De plus, si vous dormez depuis des années dans un vieux matelas usé et déformé, il est fort probable qu’à priori, vous trouviez tous les matelas neufs, aussi confortables les uns que les autres.

Informez-vous auprès de votre détaillant si l’achat de votre matelas inclus une période d’essai à la maison afin de vous permettre de vous adapter à votre nouveau matelas et si oui, pour combien de jours, et s’il y a des frais additionnels ou des pénalités en cas d’échange, de non satisfaction ou d’annulation…

Normalement une période de 30 jours suffit à se faire une bonne idée sur le confort que procure un matelas, le temps nécessaire pour laisser votre corps s’habituer au soutien du nouveau matelas et permettre un réalignement de la colonne vertébrale.